Retour

L’ASHTANGA YOGA


Système philosophique et pratique complexe menant vers une transformation du corps et une maitrise de l’esprit, pour tendre vers un équilibre global. Chaque pratique est en fait un voyage personnel.

L’Ashtanga Vinyasa Yoga est l’école de yoga dynamique développée par Shrî K.Pattabhi Jois, qui a fortement contribué à l’expansion du yoga. L’Ashtanga signifie en sanscrit « huit membres », Vinyasa « synchronisation du mouvement avec la respiration », et yoga « union ». L’enseignement dispensé par B.K.S. Iyengaret Pattabhi Jois s’inscrit dans la tradition initiée par leur maître Sri Krishnamacharya dans les années 1930 à Mysore. Sri K. Pattabhi Jois développa l’ashtanga vinyasa yoga à partir du manuscrit « Yoga korunta » et l’enseigna à Mysore en Inde jusqu’à son décès en 2009, à l’âge de 93 ans.

Principes

« L’aṣṭāṅga-yoga ou les huit membres du yoga:

Les huit voies ou membres de l’aṣṭāṅga-yoga doivent être suivies dans l’ordre. Cependant elles se renforcent mutuellement.

Pratique

Un ashtangi dévoué pratique six jours par semaine, excepté les jours de pleine lune ou de lune nouvelle.

Séries

L’enseignement principal repose sur 6 séries dynamiques d’âsanas (postures). Dans une série, le séquencement des poses révèle un principe de préparation, soit d’une pose vers une pose plus complexe, ainsi que le système des contre-poses, qui neutralise la colonne vertébrale. Ces séries sont constituées d’une cinquantaine de poses effectuées en séquence toujours identiques. Ajoutons que le style traditionnel, nommé Mysore, repose sur un enseignement personnalisé. Lors d’une classe style Mysore, chaque étudiant évolue à son propre rythme à travers la séquence qui lui est assignée.

Vinyasa

Ce terme signifie « synchronisation du mouvement avec la respiration ». Toutes les poses de l’ashtanga (environ 50 poses sur 1 heure et demie) sont liées par des transitions au cours desquelles chaque mouvement est synchronisé sur une inspiration ou une expiration. Chaque pose est tenue pour un certain nombre de respirations, en général cinq. La pratique est accompagné de l’usage des bandha (« serrure »ou « verrou ») ainsi que de la maîtrise des points de regards (drishti : « vision », »fait de voir »). Enfin, il faut insister sur le fait que la respiration est la clé du yoga et doit être le premier pilier de la pratique. La pratique de l’ashtanga yoga s’ancre sur ces trois principes clés : âsana, prânâyâma, drishti qui forment le tristhana. L’exercice du vinyasa provoque une élévation de la température interne du corps et ainsi la transpiration. Cette transpiration purifie l’intérieur du corps en évacuant les toxines.

Mardi 12h30, Samedi 10h30 au Melrose

Voir le planning des cours – réservation obligatoire